samedi 3 juillet 2010

Un rêve


"Le Revenant

Mères en deuil, vos crislà-haut sont entendus
Dieu, qui tient dans sa main tous les oiseaux perdus,
Parfois au même nid rend la même colombe.
O mères, le berceau communique à la tombe.
L`éternité contient plus d`un divin secret.
(...) "
Victor Hugo

Aujourd`hui j`ai eu un rêve dont je me souviens quelques morceaux.
J`étais sans lieu dans le monde.
Un environment étrange, hostile.
Des gens qui ne m`accéptaient pas,
on se moquait de moi.
Comme ce qui m`arrivé à Nouvelle Zélandie.
Je paniquais, agitée, en désespoir et terriblement sans lieu.
Bouger, bonder, crier, pleurer et rire sans arrêter.
Ça était l`'epuisement de mon être désorienté mixé entre ma realité intérieur et extérieur, confuse et solitaire.
Le bonheur ne faisait pas parti de mon vocabulaire en ce moment là.

Un jour j`ai eu un rêve
J`ai rêvé que j`étais vivant
Quel jour! Quel rêve!
Quelqu`un surgit en riant:
- Est que ça c`est vie?
Quelle vie! Quel rêve!

2 commentaires:

  1. www.preguicaalheia.blogspot.com

    Parabéns pelo blog.. obrigado pelo comentário resolvi seguir todos seus blog no seu perfil..rs..

    Abraço,
    P.A.
    _______________________________
    www.preguicaalheia.blogspot.com

    RépondreSupprimer